Le château Renaissance de la Bourdaisière, situé à Montlouis, a souhaité durant l'été et jusqu'au 15 octobre, rendre hommage à un grand photographe contemporain, Yann Arthus-Bertrand. A côté du potager, jardin de mémoire et de découverte présentant 500 variétés de tomates, ce sont 80 photos grands formats " Des bêtes et des hommes ", reflet de races domestiques authentiques et pour certaines devenues rares, qui s'exposent dans les allées ombragées du parc.

De retour en France en 86 et après avoir parcouru le monde, rencontré entre autres les personnages mythiques et grands défenseurs de la faune africaine que sont Diane Fossey, Georges Adamson et sa femme Joy, Yann Arthus Bertrand s'interroge sur le sens qu'il donne à son travail de photographe.

C'est en passant devant les portes du Salon de l'Agriculture qu'il lui vient l'idée de photographier les animaux de la ferme.

bourdaisiere_yann_arthus_bertrand_2004

Les débuts sont difficiles. Le monde paysan soupçonne une démarche mercantile de sa part, puis devant son insistance et sa simplicité accepte son idée.

Le studio de Yann Arthus Bertrand fait désormais parti du Salon.

" Nous sommes tous fils ou petits-fils de paysans ". Yann, avec une franchise spontanée, dit " aimer les agriculteurs ".

" Ces gens, qui exercent un métier difficile, ont conservé une proximité réelle, sensible, avec le monde animal et la nature. Ils ont un rapport très tendre avec l'animal " précise le photographe dans son ouvrage  "Etre photographe" aux éditions de La Martinière.

Ce regard tendre et aimant des propriétaires de bêtes, Yann va s'employer à le saisir dans ses prises de vue.

Il est souvent étrange de remarquer entre le maître et la bête, d'étonnantes ressemblances, quelles soient physiques ou de comportements.

Apolitique, mais très engagé écologiquement, Yann Arthus-Bertrand participe ainsi à la conservation des espèces et au maintien d'un mode de rapport ancestral entre les humains et les animaux.

La plaquette de présentation de cette exposition invite le visiteur à réfléchir sur les effets des coûts à retardement du productivisme : pollution des eaux, dangers alimentaires qui sont la conséquence d'un bétail traité avant l'abattage, appauvrissement des sols, homogénéisation des paysages, modifications de la faune et de la flore.

Chaque panneau photographique présente une fiche technique qui permet de suivre le parcours de l'éleveur, ses difficultés à maintenir une race, les origines et la description précises de l'animal.

Spécialiste de la photographie aérienne, Yann Arthus-Bertrand a publié 60 livres sur des sujets très divers, exposé sa vision de la terre sur les grilles du Jardin du Luxembourg en 2000, enfin répertorié un univers paysan d'une parfaite évidence.

Exposition Yann Arthus-Bertrand dans le parc du château de La Bourdaisière

Exposition dans le cadre de la visite payante du château

Du 13 mai au 15 octobre 2004 - Ouvert de 10 h à 19 h

Renseignements au 02.47.45.16.31

e-mail : contact@chateaulabourdaisiere.com