Il est un village de 150 âmes, flanqué d'un château royal, au cœur d'une réserve nationale de chasse, dont le nom rayonne à travers le monde.

Il s'agit, mais peut-être l'avez-vous déjà deviné, … de Chambord !

C'est fou le nombre d'objets, de marques, de publicités qui portent ce nom et en utilise l'image.

Du 30 juin 2007 au 5 mai 2008, l'exposition "Made in Chambord", présentée dans l'enceinte même du château, rassemble une collection très importante de ces signifiants abordant en cela différents aspects de l'utilisation de Chambord sur un plan commercial, publicitaire, touristique et pédagogique.

Mais pourquoi Chambord ?

Peut-être parce que ce château, à l'architecture toute à la fois massive et élégante, est un lieu de mémoire sans "véritable" histoire. C'est un "château magique", un "palais enchanté", une "rêverie brillante" comme le souligne le texte d'introduction à l'exposition.

Dès lors, viennent s'y greffer les aspirations des uns et des autres dans une cacophonie de productions indescriptibles et illimitées : tringles à rideaux Chambord, graines Tapis de fleurs Chambord, Brasserie Artisanale du Centre Chambord, biscuiterie de Chambord et liqueur Chambord, boules de neige Chambord, assiettes Chambord, cireuse et escalier Chambord, mais aussi voiture, avion et bateau transatlantique Chambord.

chamb_voit_g_290607__c_annie_leloup_052

Décalée par rapport aux expositions traditionnellement présentées, "Made in Chambord" s'adresse à un large public, toutes générations confondues.

La scénographie, qui joue avec les boules neigeuses surdimensionnées, l'accumulation de caisses en bois manufacturées et les motifs reproduits en série, propose d'aborder Chambord du point de vue du lieu, de son histoire et de l'utilisation de son nom.

Le visiteur y apprend ainsi que l'édition industrialisée du XIXème siècle a utilisé cette image pour diffuser des recueils de lithographies pendant plus de 50 ans et que la quantité de guides de voyage, d'affiches pour les chemins de fer, de cartes postales, d'assiettes, de souvenirs "Made in Chambord" donnent à voir l'importance qu'accorder déjà à ses reliques les générations précédentes.

chamb_boite_290607__c_annie_leloup_045

Mais Chambord est aussi un support éducatif malléable pour les écoliers.

D'abord associée à François 1er et à l'architecture de la Renaissance française dans les manuels scolaires, l'image de Chambord se transforme après 1945 en décor pour scènes courtoises. Cette image symbolise le nouvel art de vivre de l'époque. Enfin à partir des années 80, Chambord s'inscrit, entre autres, dans les ouvrages d'histoire des lycéens comme exemple de lieu touristique.

Une enfilade de salles présentent les thèmes "Gouté et approuvé par François 1er", "La vie de château" et "Luxe, nature et tradition". Le public y découvre des saveurs royales estampillées (Quinquina Chambord, Liqueur Chambord), puis dans un décor d'intérieur vieille Europe, des candélabres Toscano modèle Chambord, des verres Chambord de la Cristalleries de Saint-Louis, et plus loin, le carré Hermès à décor "Val de Loire", les bottes Aigle Chambord, le sac de pique-nique Chambord Sellier.

"Chambord" voyageur se fait également ambassadeur du bon goût français. Pour illustrer ce propos sont  présentées la Simca Chambord de 1961, première voiture de luxe française produite en grande série, et utilisée par Charles de Gaulle et Jacques Chirac, des photographies du tanker Chambord, commandé par la Société maritime des Pétroliers BP, la maquette du Boeing 707 (1956) château de Chambord avec son menu Chambord et ses panneaux décoratifs Chambord, que l'on retrouve d'ailleurs dans l'aménagement du paquebot "France". Ces super productions symbolisent la qualité, le luxe, la dimension économique de l'appellation.

Une vidéo projection, rappelant les emplois publicitaires du mot Chambord, et des objets utilitaires (habillement, arts de la table, robots ménagers) concluent l'exposition.

chamb_jeune_fille_g_290607__c_annie_leloup_065_ok

"Tour à tour chef d'œuvre de la Renaissance, château royal, relais de chasse, patrimoine mondial, lieu touristique ou nom de marque, Chambord est saisi à travers un croisement de regards. Au-delà des choses, les prétextes, les mots, les imaginaires". (source : X. Pattier, "Le château absolu", La Table ronde, Paris, 2004).

Les éditions du patrimoine propose dans l'ouvrage "Made in Chambord" de 340 pages un panorama original de l'utilisation de l'image et de l'imaginaire de Chambord à travers les objets, des plus ordinaires aux plus incongrus.

Cet ouvrage collectif a été placé sous la direction de l'ethnologue Valérie Perlès, auteur d'une thèse sur les souvenirs de vacances et la notion de dépaysement.

Informations pratiques :

info@epchambord.fr

www.chambord.org

Légendes photos :

1 – La Simca Chambord et ses déclinaisons

2 -  Boite alimentaire en tôle émaillée avec représentation du château de Chambord

3 - Shopping à la boutique du château de Chambord

Dans albums photos, à gauche, voir le diaporama du lancement de l'exposition "Made in Chambord"