On fait remonter l'origine du jeu d'échecs au 6ème siècle après Jésus-Christ. Son inventeur est un savant du nom de Sissa qui le destine à l'usage des troupes militaires. Le succès du jeu est immédiat et sa renommée dépasse rapidement les frontières de l'empire byzantin.

echec_2_cassiel_et_ph_sona_jouant_aux_echecs_jean_wauquelin_histoire_d_alexandre_le_Grand_XVe_s_BNF_manuscrits

En Europe, sous Charlemagne, l'aristocratie s'en empare. En temps de paix, les seigneurs utilisent le jeu pour simuler les batailles et abattre l'adversaire. Beaucoup ont appliqué ses principes sur le terrain avec succès. Peu à peu, le jeu d'échecs se démocratise.

Le XVIème siècle voit naître le premier tournoi, puis Louis XIV impose à Versailles les jeux de table pour mieux "domestiquer" la noblesse.

echec_Hubert__Jean_1721_1786_Voltaire_devant_l_echiquier

En 1914, le tsar Nicolas II crée le titre de Grand maître destiné à couronner le meilleur joueur du monde. C'est alors l'avènement des fédérations et des clubs.

Aujourd'hui 114 pays membres, répartis en 11 zones, sont regroupés au sein de la Fédération Internationale des Echecs, la FIDE. Un tournoi d'envergure est organisé tous les 3 ans. Le candidat sélectionné participe à la grande finale internationale.

Les joueurs russes ont la faveur du grand public. Le joueur Garry Kasparov est à ce titre une référence. Sa capacité de mémorisation phénoménale est venue à bout des millions de probilités de 14 cerveaux informatisés, reliés en réseau.

Stupéfiante capacité humaine !!!

Légendes photos :

1 - Cassiel et Phésona jouant aux échecs, Jean Wauquelin, Histoire d'Alexandre le Grand, XVème siècle, BNF, Manuscrits

2 - Hubert, Jean 1721 - 1786, Voltaire devant l'échiquier