Arrivé dimanche à Brest, le navigateur Francis Joyon a pulvérisé le précédent record du monde en solitaire d'Ellen Mac Arthur en franchissant la ligne d'arrivée au phare du Petit Minou après 57 jours, 13 heures, 34 minutes et 6 secondes !

idec_1_d

Patrice Lafargue, pdg d'Idec (Blois – 41), Jean Todt, patron de l'écurie Ferrari et ambassadeur de l'IMC, institut du cerveau et de la moelle épinière, et le professeur Gérard Saillant, président de la fondation IMC, sont, avec la foule venue accueillir le navigateur à son arrivée, impressionnés et admiratifs de l'incroyable exploit réalisé par le navigateur Francis Joyon.

idec_g_2

Patrice Lafargue confie dans les colonnes de la Nouvelle République : "Ce fut un choc. Je me suis aperçu que la voile était plus une aventure humaine qu'un sport. Il y a des risques dont je n'avais pas pris conscience".

idec_3_d

Les traits tirés mais enthousiaste, devant les160 journalistes de la conférence de presse, Francis Joyon dit être aller au bout de ses rêves : "Le plus dur, c'était les ascensions du mât pour tenter de réparer cette avarie sur la fixation du hauban, en particulier la première montée sur une mer croisée … C'était vraiment dangereux … Peut-être que j'ai su respecter les éléments, avec un bateau qui ne polluait en rien, alimenté par des dispositifs écologiques. Peut-être que j'ai eu le respect de la mer et que c'est pour çà qu'elle m'a laissé passer."

Pour tout savoir de cet incroyable exploit : www.groupeidec.com

Photos dans rubrique Albums photos à gauche de l'écran

 

Légendes photos

1 – Plus de 57 jours de mer en solitaire avec, au départ d'Ouessant, les passages du cap de Bonne Espérance, du cap Leeuwin et du cap Horn

2 – L'arrivée de 2 géants : Francis Joyon et le maxi trimaran Idec

3 - Après avoir gérer les courants et les vents, il va falloir affronter la marée humaine !