Samedi sur les pelouses de l'Orangerie du château de Cheverny, les femmes étaient belles et élégantes, et les hommes esthètes et riches … Il s'agissait pour Maître Rouillac d'accueillir ses invités. Et ni les marquis, ni les duchesses, ni les industriels, ni les artistes, ni les officiels, ni les anonymes n'auraient manqué la "garden-party" du commissaire priseur le plus fantasque et le plus ensorceleur de notre royale région.

ch_a

Est-ce le cadre exceptionnel ou l'insatiable conteur qui fait se déplacer les foules ?

Toujours est il que le lendemain, jour de la vente aux enchères, ceux  qui étaient là pour acquérir n'ont pas été déçus et ceux qui sont venus pour se divertir non plus.

Record s'il en fut pour des objets en provenance de grandes demeures et châteaux privés du Val de Loire, l'année 2008 est un excellent millésime !

Une bague sertie d'un solitaire de 13,64 carats, estimée 38 000 € est adjugée 125 000 €, un dessin du mobilier d'argent de l'impératrice Marie-Louise, estimée 15 000 € s'envole à 200 000 €, une pendule à l'éléphant atteint la somme de 112 000 € (frais compris), une paire de cabinets en laque du Japon culmine à 389 000 € (frais compris)

www.rouillac.com

Les chiffres

3 101 113 € pour le total de la 20ème Vente aux Enchères des 6, 8 et 9 juin à l'Orangerie du château de Cheverny

2 000 personnes et 10 nationalités

320 030 € pour le Trésor de Montrichard

2 635 853 € pour la Vente de Mobilier

Photos

1 - Quelques amateurs éclairés admirent les parures d'or et de diamants

2 -  Exceptionnelle paire de cabinets en laque du Japon noire à décor de paysages or.

Seconde moitié du XVIIème siècle.

Ils reposent sur une paire de piètements en bois sculpté et doré.

Premier tiers du XVIIIème siècle.

ch_b

" … Rares sont les paires de cabinets de laque accompagnées de leur piètement, qui soient parvenues intactes jusqu'à nous, soit parce qu'elles ont été dispersées au cours du temps lors des changements de résidences de leurs propriétaires, des successions après décès, soit plus fréquemment, en raison du dépeçage de ces cabinets afin d'en récupérer les panneaux qui seront utilisés par les ébénistes pour la fabrication de meubles répondant à la demande et au goût de la clientèle.

ch_c

Parmi les plus fameux de ces ébénistes utilisant ces panneaux, on peut citer Bernard van Rysenburg (B.V.R.B.), Joseph Baumhauser, Dubois, Martin Carlin, Montigny, Riesener …

Les marchands-merciers étaient les principaux fournisseurs de ces ébénistes et les panneaux de laque pouvaient atteindre des prix exorbitants en raison de leurs extrêmes raréfaction, les artistes japonais ayant cessé la fabrication des laques d'exportation vers 1730 …" Extrait du catalogue de la Vente aux Enchères "Cheverny 20 ans" Philippe Rouillac, Commisaire priseur, Expert prés la Cour d'appel.

Cette paire de cabinets en laque du Japon a été adjugée 389 000 € au marché nord américain. Il s'agit d'un record en vente publique.

Dans Albums photos à gauche de l'écran, Ventes aux Enchères Cheverny 2008 en images (c) annie leloup