Le mois de juin étant propice aux escapades, Esprit val de Loire a choisi de rendre visite à Charles-Maurice de Talleyrand à Valencay.

 

 

talleyrand

 

Le 8 décembre 2009, le quotidien la Nouvelle République annonçait la "remontée" de la sépulture de Talleyrand dans le chœur de la chapelle Notre Dame, propriété privée, sise 6, rue de Talleyrand à Valencay (36).

Aujourd'hui, le décor est planté et l'illustre Talleyrand repose dans un sarcophage de marbre noir sobrement installé sur un socle de pierre blanche.

 

La mise en scène est parfaite. Un panneau d'information retrace la vie du prince et un livre d'or fait état des impressions du public. L'entrée est gratuite.

 

Après la mort de Talleyrand en 1838, les ducs de Valencay, ses héritiers, conservent le château du même nom jusqu'en 1979.valencay

En faisant valoir son titre de prince allemand, le dernier duc de Valencay sauve les bâtiments de la débâcle de 1940. A cette époque, la neutralité des lieux permet d'entreposer de nombreux trésors nationaux et notamment la Vénus de Milo et la Victoire de Samothrace.

 

valencay_gCharles-Maurice de Talleyrand Périgord, ministre de Napoléon Bonaparte, s'est installé au château de Valencay en 1803 pour y accueillir des hôtes de marque.

 

Talleyrand et sa jeune épouse, la princesse de Bénévent, reçoivent avec fastes les ambassadeurs officiels et s'entourent de musiciens et de peintres de renom.

Sur ordre de l'Empereur, ils hébergent, de 1808 à 1814, les princes d'Espagne exilés.

Le domaine est vaste : 12 000 hectares de terre, plus de 100 fermes, des champs, des vignes, des forêts et un parc clos de 100 hectares.

 

 

valencay_3Après avoir traversé les jardins et franchi le porche du château, le public accède à une salle au premier étage où une vidéo retrace l'historique des lieux. Plus loin des hôtesses proposent des audio guides. Cette formule permet de profiter pleinement des salons, appartements et autres mises en scènes qui jalonnent le parcours de visite.

La flânerie fait ainsi parti du programme et l'on peut s'attarder dans le salon de musique aux guirlandes sculptées Louis XVI, dans le cabinet de travail pour admirer le curieux mobilier anglais de Talleyrand, dans le grand salon à la commode Boulle inestimable, sans oublier la salle à manger et sa table à trancher d'époque Restauration, le mobilier Empire de la chambre de Talleyrand, et puis la majestueuse chambre dite du roi d'Espagne et celle très féminine de Madame de Staël … L'ensemble est un enchantement.