En parallèle à "De Lorient à l'Orient" au château de Blois (voir article du 13 octobre 2011 sur Esprit Val de Loire), la Compagnie des Indes se manifeste au château de Chantilly dans le cadre de l'exposition "Singes et Dragons – La Chine et le Japon à Chantilly au XVIIIe siècle".

chantilly_2Au début du XVIIIe siècle, la France se passionne pour l’exotisme. Le goût pour l’Extrême-Orient se développe à la fin du règne de Louis XIV suite aux importations de la Compagnie des Indes. Le duc de Bourbon, prince de Condé (1692-1740), collectionne les porcelaines, les indiennes et les meubles en laque de Chine et du Japon. Il les fait copier par des artisans français et crée une manufacture de porcelaine tendre dans son château de Chantilly. L’exposition présente un album exceptionnel du dessinateur Jean-Antoine Fraisse, gravé en taille-douce en 1735, illustré de modèles tirés des porcelaines asiatiques et des indiennes importées d’Extrême-Orient. Les artisans au service du prince s’en inspireront, notamment pour les porcelaines de Chantilly.

 www.domainedechantilly.com

La Cité interdite au Louvre

louvrePour prolonger votre découverte, le Louvre vous propose de découvrir "La Cité interdite – Empereurs de Chine et rois de France" avec 130 œuvres exposées, des "chinoiseries" de Madame de Pompadour à l'usage de la perruque Louis XIV par l'empereur Yongzengh.

www.louvre.fr/llv/commun/home.jsp