Pour sa saison 2013, la Maison de la Magie de Blois étonne, déroute et amuse ses visiteurs. Avec pour fil conducteur, la "Fascination optique" et pour accompagnateurs le Docteur Convexe et le Professeur Concave, elle vous entraîne dans le monde fascinant et divertissant de l'illusion. Au programme miroirs de sorcières, jouets optiques, images détournées, anamorphoses et autres kaléidoscopes.

blois_magie_chateau_avril_2013_0651

Vos yeux vous jouent des tours ? Tant mieux. Ici, c'est normal et on préfère en rire !

La mise en scène de l'exposition "Fascination optique" est signée Ludovic Meunier. Du 6 avril au 22 septembre, bienvenue au cœur d'une expérience millénaire où la science et ses innovations n'ont fait que renforcer l'audace artistique qui vise à tromper l'œil.

A l'accueil, le "Carnet du Docteur Convexe et du Professeur Concave" est une aide précieuse. Il est offert aux enfants pour parcourir le dédale de cet espace résolument ludique, artistique et scientifique. Entre compositions arcimboldesques ou politiques, images secrètes et vanités optiques, il y en a pour tous les goûts et surtout tous les âges.

Le peintre Arcimboldo et ses portraits suggérés par des végétaux, vous connaissez ? Et le canard-lapin, peut-être ? Mais les gravures séditieuses de l'époque révolutionnaire qui permettaient aux royalistes de conserver une image discrète du monarque, et ces objets en bois tourné dont l'ombre portée révèle de surprenants portraits, ou encore ces vanités optiques qui suggèrent que définitivement l'existence terrestre est vide, vaine et précaire ? Là, il faut "chausser" ses lunettes et faire preuve de perspicacité.blois_magie_chateau_avril_2013_0402

Les gravures, affiches, journaux ont été patiemment collectés par le dessinateur de BD Jean-Michel Lemaire. A son actif, 1500 pièces.

A ses côtés, l'antiquaire François Binétruy présente des objets du XVIIIe et XIXe siècle dont quelques merveilles prennent place de façon inédite dans la salle dédiée à l'ophtalmologue-magicien Jean-Eugène Robert-Houdin. C'est le cas de l'iridoscope, surprenant appareil qui permettait d'observer son propre œil !

La Fondation Vasarely d'Aix en Provence a prêté des sérigraphies mettant en lumière les recherches du créateur du Op' art où se mêlent effets optiques et perspective.

Plus loin, les créations de l'artiste Bakner illustrent la filiation directe entre l'art magique et l'univers des illusions optiques.

Enfin, coiffé d'un casque muni d'un miroir, ne ratez pas le parcours de l'Hallucinoscope. Avant de retrouver l'agitation du quotidien, vous aurez l'illusion de traverser la matière et de marcher en apesanteur en traversant "Le jardin secret de Robert-Houdin". Magique !

www.maisondelamagie.fr