De retour en Val de Loire, je vous propose de partager un voyage qui m'a conduit des bords de la Méditerranée au Lac Majeur, en passant par Florence et Venise.

Premier constat, en Italie, la circulation routière est difficile. La prudence est donc de mise. Très adaptés aux routes sinueuses de montagnes, la petite Fiat 500 ancien modèle et le pratique Piaggio sont toujours d'actualité. Il est quasiment impossible d'arriver rapidement sur votre lieu de villégiature car l'artère principale qui longe la côte méditerranéenne est très encombrée. La "dolce vita" prend ici tout son sens. Soleil ou saturation du trafic automobile, l'adaptation à la conduite est nécessaire. A 50 km/h en moyenne, on apprécie les paysages. Ils sont variés et contrastés. Les herbes folles envahissent les bas-côtés des routes et les forêts sont très denses. Le littoral méditerranéen est cependant très beau et ressemble à la Côte d'Azur.

Copie_de_italie_mai_2013_053

Camogli, havre de paix

Une végétation somptueuse, palmiers, fleurs, essences rares font de la Riviera italienne un véritable eden. De ce côté de la péninsule, les grandes villas et les voitures de sport complètent la panoplie. Il faut descendre au niveau du petit village de pêcheurs de Camogli, pour profiter d'un calme relatif. Les touristes néerlandais et asiatiques se prélassent sur la plage et sont déjà bronzés. La veille avait lieu ici même la Fête du Poisson. On fait frire dans une poêle géante quantité de petits poissons ensuite distribués à la population. Après l'agitation de la Riveira, Camogli est un havre de paix, du moins à cette époque de l'année.

Les Cinqueterre, secrète et virginale

Les Cinqueterre sont le regroupement de 5 petits villages inaccessibles aux voitures. Ces villages perchés sur la falaise offrent une Italie secrète et virginale. Il faut un bon équipement pour parcourir à pieds les "sentieri" au milieu d'un maquis foisonnant et parfumé qui offrent des panoramas splendides au-dessus de la méditerranée.

Copie_de_italie_mai_2013_058

Lucques, cité ancienne

Plus loin, préservée du tourisme de masse, voici la cité ancienne de Lucques et la plaine de Toscane. Ici aussi pas de précipitation, on profite du temps qui passe. A l'ombre des chênes, les 5 kilomètres de remparts Renaissance qui ceinturent la ville sont accessibles à vélo. Ils permettent d'apercevoir les jardins XVIIIeme de la villa Pfanner. Les dimensions architecturales des lieux et les  magnifiques fresques qui ornent les plafonds de la demeure valident l'importance de ses propriétaires successifs, brasseur de bière et médecins.

Dans les petites rues typiques, il faut goûter à la divine huile d'olive et à la brûlante pizza aux pois chiche !

Carrare, surprenante

Qui n'a pas vu les carrières de marbre de Carrare ne peut imaginer l'habileté de l'homme à tailler dans cette roche très blanche à grains fins. Les versants de la montagne qui apparaissent neigeux à l'horizon révèlent leurs secrets dans la ville même. Pas de neige mais du marbre en quantité phénoménale.

Copie_de_italie_mai_2013_147

Pise s'incline

Une centaine de kilomètres à l'est, voici Pise. La tour penche, c'est un fait, et cette particularité a été constatée seulement une dizaine d'années après le commencement de sa construction en 1173. Chaque période voit l'arrivée d'un nouveau dispositif d'étayage. Au XVIIIeme siècle, on extrait 70 tonnes de terre des fondations, ce qui rectifie son inclinaison de 43,8 cm précisément. En face de la Tour se trouvent le Duomo et le Baptistère. Le Duomo est une somptueuse basilique aux proportions impressionnantes. La façade principale comporte 4 étages de colonnes. L'intérieur est soutenu par 68 colonnes de granit. Le plafond est en bois doré. La chaire octogonale du début du XIVeme siècle a été sculptée dans du marbre de Carrare par Pisano. Une splendeur !

Florence, bellissima

Florence est une ville piétonne dans sa partie ancienne. Beaucoup de touristes, d'étudiants, et d'italiens habillés avec une grande élégance. Les créateurs de mode Prada, Gucci, Cavalli se partagent les Via de Tornabuoni et Via della Vigna Nueva.

Sur le Ponte Vecchio, les bijoutiers occupent le terrain depuis qu'une ordonnance de Ferdinand 1er de Médicis exigea la fermeture des boucheries, les bouchers ayant la facheuse habitude de jeter les déchets de viande dans la rivière Arno. Dans les vitrines, les prix des bagues, montres, colliers ne sont pas indiqués. Vous voilà prévenus !

On peut faire ses achats de sacs, foulards, gants au Mercato de San Lorenzo où il règne une forte impression de déjà vu … Les asiatiques sont très présents sur ce marché qui fait grincer des dents les italiens. Les antiquaires offrent également de belles pièces. Mais là aussi prudence, l'objet que l'on croit unique et introuvable de la vitrine se multiplie dans l'arrière boutique.

Copie_de_italie_mai_2013_379

Les somptueux monuments de la ville, eux, ne trompent pas. Florence est un musée à ciel ouvert. Le David de Michel-Ange expose sa nudité dans plusieurs endroits de la ville. La Plaza del Duomo et la Plaza de la Signoria sont incontournables. Le Duomo en marbre rose, blanc et vert est spectaculaire. Après l'éclat de la façade, on est surpris par son dépouillement intérieur. Les chapelles Medicis dans l'église paroissiale de San Lorenzo méritent une visite. Le Palazzo Strozzi est monumental et sa cour intérieure est très appréciée des italiens qui viennent y consommer un expresso brûlant. Côté gastronomie, la copieuse pizza et les pâtes al dente sont à déguster dans une trattoria, bien moins chère qu'un "ristorante". Le cappucino est évidemment divin sous sa mousse de lait.

A Florence dans le quartier de Santa Maria Novella, on trouve l'Officina Profumo Pharmaceutica. Sous la direction d'Eugenio Alphandéry, la pharmacie parfumerie perpétue la tradition des remèdes et onguents des moines Dominicains. Datant de 1612 et ayant très peu changé au fil des siècles, la boutique est une véritable merveille. Des essences, pommades, baumes, eaux, liqueurs et autres préparations sont proposés à une clientèle internationale dans un décor de palais florentin.

La région du Chianti, idyllique

Superbe région viticole, les vins rouges du Chianti s'élaborent au cœur de la Toscane entre Sienne et Florence. Les petits producteurs ou les grands noms comme Antinori, Frescobaldi et Ricasoli accueillent les visiteurs dans des paysages idylliques composés de collines boisées et de châteaux médiévaux. L'huile d'olive, le miel, les confitures et le vinaigre balsamique accompagnent de leurs saveurs ces vins sucrés, gorgés de soleil. Le gibier est aussi omniprésent dans ces terres de vignobles.

Copie_de_italie_mai_2013_521

Venise, séductrice et envoûtante

Sur la côte adriatique, le lagunage d'une centaine de kilomètres conduit tout droit aux portes de Venise et à son parking. Tarif : 29 € les 24 h

Dans la Sérénissime, les automobiles et les vélos sont interdits. Quitte à dépenser vos billets autant que cela soit le plus agréablement possible. Retour donc sur la terre ferme et traversée en vaporetto de Fusina pour le petit port vénitien de Zaterre.

Le dépaysement est immédiat. Le silence surprend. Vos premiers pas vous font pénétrer dans un tableau de Canaletto. Venise est incomparable. Ruelles, ponts, canaux, monuments sont  exceptionnels. La place Saint Marc est gigantesque et d'une richesse inouïe. Le pont du Rialto étonnant avec ses escaliers et ses boutiques. Venise ne se raconte pas, Venise se vit. C'est un lieu à part aux trésors inestimables. Venise est séductrice et envoûtante. Y aller ne serait-ce qu'une fois, c'est forcément y revenir le plus vite possible.

Le Lago Maggiore au charme suranné

Stresa sur les bords du Lac Majeur est la dernière étape de ce circuit. Face aux superbes Iles Borromées et à son merveilleux Palazzo construit au XVIIeme siècle par la famille Borromeo, cette petite bourgade touristique a vu le passage de l'écrivain Hemingway qui y séjourna pour soigner ses blessures de guerre. La fin de son roman "L'Adieu aux armes" a d'ailleurs pour cadre le princier et romantique Grand Hôtel.

Copie_de_italie_mai_2013_644

Plus au Nord, la Villa Taranto est un des joyaux du lac. Le capitaine écossais Neil McEacharn planta sur ses collines 20 000 espèces végétales en trente ans. C'est un des plus beaux jardins exotiques d'Europe.

Face aux sommets enneigés des Alpes, Napoléon, qui ordonna la construction de la route carrossable du col du Simplon, a rendu accessible au plus grand nombre ces paysages magnifiques qui bénéficient d'un micro climat et encore aujourd'hui du charme suranné de la "Belle Epoque".

Copie_de_italie_mai_2013_728

Légendes photos

1-     Les jardins parsemés de statues de la Villa Pfanner à Lucques

2-     Les gigantesques carrières de marbre de Carrare

3-     Le fragile équilibre de la Tour de Pise

4-     A Florence, l'art est partout

5-     Après une randonnée sur les collines du Chianti, l'ombre des arcades est la bienvenue

6-     Les marches du Pont du Rialto à Venise

7-     Le Lago Maggiore et ses jardins, un eden aux portes du Simplon