Les Rouillac, père et fils, frapperont une nouvelle fois à l'Orangerie du château de Cheverny le week-end prochain.

87419_13687133951Pour cette XXVeme vente aux enchères le clou du spectacle prend la forme d'un grand coffre en laque or dont l'achat probable par le cardinal de Mazarin en 1658 à Amsterdam fait toute la valeur. Le catalogue devrait satisfaire les plus exigeants des amateurs d'art : tableaux anciens et modernes, Rolls-Royce, argenterie, bijoux, laques du Japon, extrême-orient et ivoires, bel ameublement, dessins provenant des anciennes collections de la Maison Odiot et les œuvres du sculpteur Alfred Janniot issues du pavillon La Thébaïde du collectionneur Jacques Emile Ruhlmann.

Le détail du catalogue sur : www.rouillac.com