L1150381

Vue panoramique de Grenade du haut de la colline de la Sabika à environ 100 m au-dessus de la ville.

L1150415L'eau est un élément essentiel pour la civilisation islamique. Le Coran, livre sacré des musulmans, dépeint le Paradis comme un verger rempli de jardins où l'eau coule sans cesse. Elle est source de vie ; symbole de pureté puisqu'elle purifie le corps et l'âme. C'est un bien public.

La première condition que doit remplir un site pour qu'on décide d'y fonder une ville est de disposer d'un fleuve ou de sources d'eau selon Ibn Khaldun, sociologue tunisien d'Al Andalus du XIVème siècle.

Les Nasrides ont conçu une structure complexe d'ingéniérie hydraulique avec des vases communicants, de grands bassins, des citernes et tout un réseau de canalisations.

L'alimentation des bassins de l'Alhambra provient de l'eau du canal, elle-même puisée à son tour dans le fleuve Darro à plus de 6 km de distance.

Cette eau coule sans cesse. C'est une eau vivante et sonore. Elle favorise les effets des reflets de la lumière changeante qui resplendit sur les surfaces lisses comme des miroirs en donnant un charme supplémentaire aux édifices : de la légèreté, de la luminosité, une touche naturelle et de la fraicheur.

 

L1150460Sur la zone la plus élevée de la colline, qui porte le nom de Secano, s'est consolidé à l'époque nasride un quartier populaire artisanal composé de véritables entrelacs de maisons, ateliers et ruelles.

Ce quartier a été trés fortement transformé par ses nouveaux maîtres chrétiens aprés la conquête.

Plusieurs siècles plus tard, aprés le retrait des troupes napoléonniennes de l'occupation en 1812 et de leurs bombardements d'artillerie, tout ce secteur a sombré dans l'abandon et a été transformé en un terrain de friches.

Au milieu du XXème siècle débuta un programme de déblayage et de consolidation de toute la zone avec la conception d'une promenade au coeur des jardins qui fait actuellement le lien avec le Generalife.

Les ruelles sont magnifiquement encaladées et les jardins regorgent de lys, jasmins, cyprés, orangers. Aux espèces traditionnellement utilisées durant la période nasride comme la giroflée, on a associé les espèces caractéristiques du jardinage grenadin : le buis, le macassar, le géranium, l'aspidistra, la glycine et la rose pompom.