Le château de Montpoupon vous ouvre ses portes. Allez-y ! Vous serez enchantés de votre visite. Et puis petit bonus, vous découvrirez une exposition consacrée à Henri de Linarés, dessinateur hors-pair des fameux carrés Hermès. 

talcy_salonMontpoupon est une vraie demeure. Les mises en scènes y sont magiques et vous font vivre l'intimité d'une famille installée dans les lieux depuis 1857. Ainsi librement et à votre rythme, vous déambulez du salon au mobilier estampillé Jacob à la salle à manger où brille l'argenterie en passant par la chambre du Maréchal et la chapelle privée située dans la haute tour. Des panneaux explicatifs accompagnent votre visite et guident vos pas. Plus loin, le Musée du Veneur, installé dans les communs et créé par l'actuel propriétaire, propose de découvrir la vènerie, ses traditions et ses métiers. C'est dans cette partie du domaine que l'on peut admirer jusque fin septembre les cartons de l'artiste Henri de Linarés. Du bonheur, je vous dis, à deux pas de Blois !

 Légendes photos :

1 –  Le grand salon à Montpoupon

montpoupon_g2 – Pour devenir conservateur du Musée International de la Chasse à Gien, Henri de Linarés renonça sans déplaisir à son cabinet d'assurances. Chasseur, veneur, amateur d'art, il fut un peintre animalier d'une très grande et très élégante sincérité, aussi adroit à transmettre son émotion de chasseur qu'à réaliser de surprenantes compositions décoratives comme ses "trophées" presque hyperréalistes. Illustrateur, entre autres, de Sens de la Chasse de Jean Castaing, et de Plumes dans le Vent de Paul Vialard, il fut l'un des plus féconds créateurs des carrés Hermès. Photo de détail.